WOODPECKER

Projets

2015

CONCOURS

RARON/VS

C’est un jour de combat, les visiteurs arrivent, garent leurs voitures sur l’ancienne piste et se dirigent ensemble en cortège vers l’arène. Après avoir dépassé le ruisseau grâce à un pont, un nouvel univers s’ouvre derrière le rideau d’arbre; festif, coloré, protégé, une clairière entre le bâtiment et la forêt. La halle constitue la tête de la place. Les portes complètement ouvertes rendent la façade perméable. La halle du marché forme ainsi l’extension de l’espace extérieur et accueille les spectateurs à l’intérieur de l’arène. En entrant dans la salle, on entre dans un monde où les humains et les animaux sont en paix. Les éleveurs présentent fièrement leurs vaches et les producteurs locaux présentent leurs merveilleux produits.
La salle doit son atmosphère à la structure en bois unique. D’une part, la structure de nombreuses petites pièces individuelles semble aérée, d’autre part, la répétition dense de celle-ci donne un certain poids à la structure.
L’arène, où les vaches se font déjà face, est directement adjacente à la halle du marché.
Une fois la fête terminée, le calme revient dans le bâtiment. Les portes se
referment et il devient l’écrin mystérieux qu’il était avant. Dans son langage architectural à la fois élégant et local, il se présente comme un nouveau symbole de la région.

/

Avec Le Repaire Fantastique et Joana Jordao

/